Accueil / Blog / Les étapes du recyclage automobile

Les étapes du recyclage automobile

Communication Opisto

17/11/2021

Retour aux articles

Retour aux articles

Réparer indéfiniment sa voiture pour un coût réduit, sans jamais avoir à en changerC’est un peu le rêve de beaucoup d’utilisateurs. Grâce aux pièces auto d’occasion, ce rêve peut devenir réalité. Néanmoins, il arrive parfois que le véhicule soit trop abimé ou accidenté, on parle alors de VHU (Véhicule Hors d’Usage). Mais qu’advient-il de ces véhicules ? 

Que devient un VHU après son enlèvement ? 

Via une collectivité locale ou organisme agréé, le propriétaire d’un VHU peut :

  • Soit déposer son véhicule en concession,
  • Soit procéder à un enlèvement volontaire. 

Le VHU arrive ensuite au sein d’un CVHU (Centre pour Véhicule Hors d’Usage) anciennement appelé « casse automobile ». 

Cycle de vie d’un VHU

Suite à l’expertise, les équipes du CVHU vont entièrement le dépolluer, puis démonter les pièces réutilisables en bon état. Ce sont ces mêmes pièces qu’ils vous proposent ensuite à la vente via opisto.fr, opisto.pro ou opisto.com ! 

La casse auto broie alors tous les éléments du VHU irrécupérables, c’est ce qu’on appelle, le platin. 

Dépollution, démontage et broyage : des étapes essentielles

Lors de la déconstruction d’un VHU, les opérateurs et techniciens de la casse auto doivent respecter une série d’étapes, aujourd’hui très industrialisées et digitalisées. Les éléments pyrotechniques comme les airbags doivent être déclenchés et les fluides évacués avant d’être recyclés à part. Cela comprend par exemple les huiles, le filtre à huile, le gasoil, l’essence ou réservoir GPL, le liquide frein, etc… Les batteries, ampoules et autres composants électroniques sont eux aussi retirés pour être recyclés, tout comme les différents éléments polymères, les mousses, textiles… 

Le CVHU retire et envoie dans des centres de recyclage spécialisés, tout ce qu’il ne peut pas récupérer du véhicule ou vendre. Il confie ensuite le restant de la carcasse vidée et nettoyée à un broyeur.

Poste de dépollution dans une casse automobile.

Celui-ci réalise 2 tris en fonction des matières :

  • D’un côté l’acier,
  • De l’autre les métaux comme le cuivre ou l’aluminium. 
    Ces métaux sont fondus, lingotés et peuvent ainsi retourner dans l’industrie automobile ou autre. 

Le démontage des pièces d’occasion

Les véhicules accidentés représentent une source non négligeable de pièces réutilisables ! C’est pourquoi les CVHU démontent inlassablement les pièces en bon état qui pourront ainsi faire le bonheur d’autres automobilistes. Leurs actions permettent de limiter le gaspillage, favoriser l’économie circulaire, le réemploi mais aussi la seconde main. Les casses auto proposent ainsi ces pièces à la vente sur nos plateformes Opisto, en direct avec le CVHU et en temps réel. C’est ainsi un catalogue de plus de 3,7 millions de pièces que nous sommes fiers de vous proposer ! Ceci grâce à nos partenaires CVHU qui œuvrent pour éviter de détruire des pièces auto encore parfaitement utilisables. 

Les plateformes Opisto proposent ces pièces jusqu’à 70% moins cher que des neuves. 

Acheter de l’occasion est donc, en plus d’être un acte militant, une vraie bonne affaire ! 

Dans la même catégorie